HISTOIRE DE LA SIMCA 5

 

HISTORIC MOTOR LEGEND

39 Bis Rue MASSENET

95240 CORMEILLES EN PARISIS

 

Née Fiat Topolino en Italie, elle sera en France LA SIMCA CINQ (1936-1949).

 

Elle entra réellement en production avec les nouvelles chaînes de Nanterre en automne 1936 quelques jours avant le salon de Paris. 4 versions étaient proposées : Coupé entièrement métallique Normal 10.900F, en finition Grand Luxe 12.750F, en finition Super Luxe 12.750F, et le Coupé Découvrable 12.950F.

 

Très bien accueillie par le grand public, la Simca Cinq connut un foudroyant succès.

En été 1936, la Simca 5 révéla son appétit d'oiseau en participant au concours du bidon de 5 litres, une épreuve d'autonomie réputée dans laquelle 5 Simca 5 se classèrent aux cinq meilleures places dans leur catégorie. La 1ère franchit 160km à la moyenne imposée de 45km/h pour une consommation de 3,1 litres aux 100km.

Ces petites Simca 5 se montrèrent fiables, endurantes et économiques. Maniabilité, habitabilité, boite docile, freins hydrauliques sur une vraie voiture. La production en 1936 est de 7.282 véhicules malgré les grèves, pour grimper à 12.925 en 1937, 14.194 en 1938, pour redescendre à 12.131 exemplaires en 1939

 

(sortie de la Simca 8 et déclaration de guerre en septembre 1939).

 

De 1940 à 1944, les usines Simca se trouvèrent sous contrôle allemand. Durant cette période, l'usine de Nanterre fabriqua des patins pour chenilles de chars et divers éléments mécaniques destinés aux matériels allemands du front de l'Est. Mais la Simca 5 convenait bien aux forces allemandes : en 1940, 3.825 exemplaires, 3.328 produites en 1941 pour 632 en 1942, 19 en 1943, 23 en 1944 et 47 en 1945, 3.411 en 1946, 3.733 en 1947, 3.901 en 1948. Soit une production totale de la Simca 5 de 65.451 exemplaires.

 

Le coupé Simca 5 disparut du catalogue en septembre 1948.